Voyages en Chine: les empreintes digitales avec le visa deviennent obligatoires

A partir du 15 juillet, les candidats au voyage en Chine vont devoir déposer leurs empreintes digitales avec leurs demandes de visa. Quelques cas d’exemption existent pour ces données biométriques. Les voyagistes s’inquiètent de la répercussion sur les départs.

Les tour-opérateurs et agents de voyages redoutaient cette nouvelle complication du visa chinois. Lors du « Before de la Pata France » consacré à la Chine, le 18 juin, des tour-opérateurs ont dit combien le visa actuel est déjà contraignant. L’obligation pour le voyageur de fournir « en personne » ses empreintes digitales avec la demande de visa va représenter un frein supplémentaire.

Déposer ses données biométriques pour entrer en Chine est « obligatoire à partir du 15 juillet » a signalé China Bridge, le Centre de service de visa chinois vendredi 28 juin. La mesure existait déjà pour les visas de travail, les étudiants de longue durée et les visites à un membre de la famille. Les touristes français et résidents étrangers en France étaient jusqu’à présent épargnés. A l’inverse d’autres pays comme le Canada ou le Royaume-Uni, où cette obligation est déjà en place.

Tous les candidats au voyage résidant en France doivent donc se rendre « en personne » dans l’un des 4 centres de visa chinois (voir ci-dessous). Ils auront au préalable rempli le formulaire de demande de visa et pris rendez-vous sur le site Internet des centres de visa. En sont exemptés:

-les enfants de moins de 14 ans et les personnes âgées de plus de 70 ans.

-les personnes ayant déjà enregistré leurs empreintes (avec le même passeport) auprès de la même Ambassade ou du même Consulat de Chine (ou Centre de demande de visa) dans un délai de moins de 5 ans.

– les personnes dont les dix doigts sont endommagés ou dont aucune empreinte digitale ne peut être collectée.

La Chine a donc choisi le recueil des données biométriques avant le départ des voyageurs. En France, 4 centres de visa sont habilités par l’ambassade de Chine et les consulats généraux, à Paris, Lyon, Marseille et Strasbourg. Ces centres sont ouverts du lundi au vendredi. Ils se situent 25 rue de Bassano à Paris,  27 rue de la Villette à Lyon, 165 avenue du Prado à Marseille et 19 rue du Fossé des Treize à Strasbourg.

Le nombre de voyageurs en Chine plafonne à 500.000 par an. Cette obligation de collecte d’empreintes digitales risque de réduire les arrivées touristiques, ne serait-ce que par la difficulté à pouvoir prendre une journée pour les démarches (déplacements, frais)… Pour les professionnels du tourisme, organiser des voyages de groupe avec l’assurance que chaque participant ait son visa risque de relever de la gageure…

Lu sur le Quotidiendutourisme.com

Posted by

Makhtar Gueye

Administrateur et gestionnaire chez AGENCE DE VOYAGE GOORYALLA

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez !
Une Question ?
Posez nous vos questions sur Whatsapp !
Powered by